Nos Activités

ÉDUCATION

L’éducation étant un facteur important pour le développement durable de notre pays et par extension de notre continent, ce secteur de notre vie est celui que nous devons prendre en compte de façon approfondie pour assurer à long terme la perpétuité de nos institutions. Pour ce faire, un programme efficace et permanent doit être mis sur pied pour permettre aux jeunes et aux enfants de recevoir une réelle formation académique, morale et culturelle, bases de tout développement social, politique et économique. C’est pour cela que le CAVOAH-CAM, ONG basée au Cameroun à Yaoundé, et dont les coordonnées seront jointes à la présente, sollicite votre aide pour mettre sur pied un programme d’éducation qui se fixera pour tâche d’apporter des solutions concrètes aux problèmes de l’éducation au Cameroun et au fur et à mesure de son évolution, dans la sous région d’Afrique centrale et partout en Afrique.

Difficultés que rencontre l'éducation au Cameroun

Les difficultés que rencontre l’éducation au Cameroun, de la maternelle aux grandes écoles et Universités sont les suivantes :

1)- le manque ou la vétusté des infrastructures académiques.

En effet, plusieurs des bâtiments scolaires et universitaires que possède le Cameroun aujourd’hui sont issus de l’époque coloniale ou post coloniale; les plus récents ont été construits grâce aux dons japonais et autres; dans la plupart de nos écoles, il manque le nécessaire pour une réelle formation académique des élèves ce qui fait que ces derniers ne peuvent qu’être superficiels tout au long de leurs parcours. Cette absence d’infrastructures entraîne le fait que face à la croissance permanente des élèves, il n’y a pas de structures adéquates pour les accueillir et on trouve dans une seule salle de classe plus de 150 élèves. Cela ne peut favoriser un réel épanouissement des élèves.


SANTE

Afin d’améliorer la situation en matière de développement dans la petite enfance, les communautés du monde entier doivent continuellement s’efforcer de donner aux familles les meilleures conditions pour élever leurs enfants, en s’occupant de leur sécurité économique, de la flexibilité du travail, en les informant, en les aidant et en répondant aux besoins touchant à la santé des enfants et la qualité des soins qu'ils reçoivent. Il faut éliminer les obstacles empêchant l’accès aux programmes et aux services qui ont fait la preuve de leur efficacité pour soutenir le développement physique, social, émotionnel, linguistique et cognitif du jeune enfant. En l’absence de leurs parents, les enfants ont besoin de soins pour les stimuler, les soutenir et les éduquer. Des soins de qualité et l’éducation dès la petite enfance peuvent améliorer les chances de succès de l’individu à un stade ultérieur de la vie.